Qui suis-je ?

Bonjour et bienvenue sur ce site. Je me présente, je suis française, j’ai la trentaine et travaille en Free Lance sur Internet. Comme vous vous en êtes peut être aperçues, je suis une adepte des coupes menstruelles ! J’ai envie de vous raconter comment l’idée de ce site m’est venue et de partager avec vous mon expérience. Le but de ce site est d’apporter ma contribution à un monde plus propre, plus sain en aidant les femmes autour de cet événement universel que nous partageons toutes : le cycle menstruel.

Mon “avant les coupes menstruelles” ?

J’ai toujours eu horreur des serviettes que je ne trouvais pas “hygiéniques” du tout, inconfortables et vraiment pas glamour !… Les tampons étant la seule alternative disponible sur le marché, c’est vers eux que je me suis tournée, sans grand enthousiasme. Je ne supportais pas les tampons sans applicateur, je les trouvais irritants, ça accrochait et j’avais la sensation qu’ils n’étaient jamais à leur bonne place. J’en suis donc arrivée à la dernière option : les tampons avec applicateur. C’était certes plus facile, mais le déchet impliqué – boîte, applicateur, et le tampon lui-même –  me posait problème (évidemment que pour accroître ma culpabilité, je préférais les applicateurs en plastique à ceux en cartons !). Je trouvais insensé de devoir jeter un morceau de plastique que j’allais utiliser 5 secondes pour un produit que j’allais garder 3 heures.

Le retrait du tampon
C’était souvent douloureux, et après la fin de mon cycle, je sentais que la paroi vaginale mettait quelques jours à s’en remettre.

Disposer du “cadavre”
Chez quelqu’un, c’est toujours gênant, on espère que la personne va changer sa poubelle rapidement et ne va pas tomber dessus (la honte !…).

Dans les endroits publics
Ces poubelles “hygiéniques” (quand il y en a) où l’on doit prendre du papier toilette pour ouvrir le clapet maculé de traces suspectes, est tout sauf engageant. Et je me demandais où allaient tous ces déchets…

L’odeur
Serviettes ou tampons, le problème est le même. Parlons clair : si on garde quelque chose qui absorbe du sang des heures durant et qui reste exposé à l’air (oui, même un tampon), une oxydation, que rien ne peut arrêter, intervient rapidement. Donc forcément ça ne fleure pas très bon, que ça en devient parfois embarrassant. Laquelle d’entre nous ne s’est jamais demandé si d’autres pouvaient sentir aussi cette odeur ?

• Les fuites
Quand un tampon ou une serviette, quels qu’ils soient, ont atteint le maximum de leur potentiel d’absorption, ils n’absorbent plus. Et quand c’est terminé pour eux, ça commence pour la fuite et les ennuis pour vous…

Les produits chimiques
Quand je me suis penchée sur la question des tampons, j’ai lu des articles sur le Syndrome du Choc Toxique (SCT) et j’ai commencé à entendre parler des produit chimiques utilisés dans les tampons, de la dioxine cancérigène notamment, des agents blanchissants  (pourquoi et comment croyez-vous que les tampons soient si blancs?), des fibres de coton et de viscose qui restent incrustées dans la paroi vaginale. Je savais confusément qu’il devait y avoir une autre solution plus saine, plus simple et j’ai cherché.

Si vous mettez tout cela ensemble, vous comprendrez aisément que j’étais plus que prête à rencontrer la bonne alternative !…

Comment j’ai découvert la coupe menstruelle ?

En 2009, alors que j’habitais en Australie. En entrant chez un petit herboriste, j’ai vu un objet ressemblant à un tout petit entonnoir. Il était écrit dessus “menstrual” quelque chose, je me suis donc doutée immédiatement à quoi cela pouvait servir sans du tout comprendre par contre comment. J’ai réfléchi quelques semaines sur la question et je me suis dit : “Allez, j’essaie”. Je suis de nature curieuse et je me disais que de toute façon ça ne pouvait pas être pire que les tampons.

Ma première aventure avec une coupe

Ma première, c’était une Divacup. Même après avoir lu la notice en long, en large et en travers, j’ai eu bien du mal à la poser et je me suis même dit que j’y arriverai jamais. Je n’arrivais pas à la tenir pliée et la mettre en même temps. Je me demandais si elle était bien mise etc. Trois jours plus tard, j’avais compris. Comme à peu près n’importe quoi, il convient de persévérer pour maîtriser complètement une nouvelle chose. Souvenez-vous de votre premier tampon, ce n’était peut-être pas très glorieux non plus ! Ne vous découragez pas si vous vous sentez maladroite au début, nous sommes toutes passées par là.

Ma mission

Il n’a pas fallu longtemps pour que j’en parle à toutes mes amies. J’ai été un peu étonnée de la réaction initiale à type de “berk” de certaines. Une fois les avantages expliqués, leur attitude a évolué vers une envie d’essayer. Sur le nombre, pas une seule n’a regretté, bien au contraire, elles me disent toutes qu’elles ne reviendraient pour rien au monde aux tampons et/ou serviettes. Beaucoup m’ont remercié de leur avoir fait découvrir les coupes menstruelles, et m’ont dit qu’elles se sentaient mieux, moins de sécheresse vaginale, plus confortable (notamment pour les sportives), dormant mieux (parce qu’on peut dormir avec sans problème), et que l’histoire de l’odeur était complètement résolue.

En en parlant autour de moi, je me suis demandée comment une femme pouvait ne pas être intéressée par

  • Se sentir plus saine,
  • Participer à préserver notre environnement,
  • Économiser de l’argent,
  • Ne plus avoir à s’inquiéter de son stock de tampons/serviettes, à la maison, dans son sac, etc.

J’ai eu envie d’en faire profiter le plus grand nombre de femmes possible et franchement, quoi de mieux qu’Internet pour cela, d’autant que c’était là mon premier domaine de compétence. Quoi de plus gratifiant que de le mettre au service de ce qui m’apparaissait clairement comme une bonne cause ?

J’ai alors cherché sur Internet où j’ai été contente de voir qu’il existait un certain nombre de fabricants de coupes menstruelles. Vous trouverez la liste détaillée sur le tableau comparatif. J’ai voulu faire de ce site une sorte de portail d’information rassemblant toutes les marques de manière à ce que vous puissiez comparer et choisir la coupe menstruelle qui vous convient en terme de taille, couleur, le prix et en fonction de votre pays d’origine.

Inscrivez-vous au programme d’affiliation

Le but de ce site n’est pas seulement de vous faciliter la tâche pour acheter votre coupe menstruelle mais aussi d’encourager le bouche à oreille avec le système d’affiliation que j’ai mis au point.

Non seulement votre commission sur votre compte PayPal sera crédité instantanément à chaque vente, mais vous disposerez de cet argent tout aussi instantanément. Tout le monde est content :
• les fabricants de coupe menstruelles vont être mis en avant et se trouver aidés à mieux vendre,
• s’ils font de l’argent, nous aussi !
• c’est nous tous qui aurons la satisfaction de faire circuler l’information et de se dire que chaque coupe menstruelle achetée est une petite victoire sur les 325 tampons ou serviettes en moins jetés par an, par femme.

J’espère que vous aurez aussi à cœur d’apporter votre contribution en m’aidant à parler des coupes menstruelles à toutes celles qui ne les connaissent pas encore et elles sont nombreuses !

Lost Password

Sign Up